Des féministes rouées de coups par des extrémistes

 

FRANCE / Le week-end dernier a été marqué par de nombreuses manifestations contre le mariage pour tous. Celle de dimanche, à l’appel de Civitas, institut catholique intégriste, a dégénéré alors que des membres du mouvement Femen se glissaient dans le cortège.
Manifestation Paris – © FemenRevendiquant le mariage pour tous, ces militantes ont décidé de tourner en dérision la manifestation en se déguisant en nonnes, seins nus, arborant des slogans tels que “In Gay we trust”, “Fuck God” ou encore “Saint esprit étroit”. Mais à peine arrivées sur les lieux, les activistes ainsi que la journaliste Caroline Fourest ont été rouées de coups par les manifestants des mouvements intégristes qui se sont littéralement déchainés sur les femmes. Caroline Fourest relate comment “ils ont tabassé les manifestantes à coups de pied, de poings et de casques de moto. Leur attrapant les cheveux, sautant sur elles à pieds joints. Hurlant des injures sexistes (salopes) et homophobes (sales gouines). Un prêtre a même encouragé les agresseurs en leur criant “allez montrer votre virilité !”.

Alors que les appels à la dissolution de Civitas se multiplient, Eloïse Bouton, une des leaders de Femen France, tout comme Caroline Fourest, a annoncé au lendemain des agressions, avoir décidé de porter plainte contre l’institut catholique. En riposte, Civitas a fait savoir cet après-midi sa volonté de porter plainte contre l’association Femen pour “violences en réunion”.

La porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem n’a quant à elle, pas hésité à condamner violemment cette agression rappelant “qu’il n’y a aucune place pour les agressions d’extrême droite dans notre pays”.
François Hollande a, pour sa part, suscité de vives réactions en annonçant mardi que les maires opposés au mariage pour tous pourraient le déléguer en respect de la “liberté de conscience”. Ainsi, le président de la République marque un premier recul insinuant de ce fait que le mariage homosexuel n’a pas la même valeur que le mariage hétérosexuel. Reste à voir quelles dérives peuvent entraîner cette clause exceptionnelle…

Dernière minute : François Hollande retire l’expression « liberté de conscience » pour les élus appelés à célébrer les mariages homosexuels…

Pour lire le récit de cette journée sur le blog de Caroline Fourest, cliquez ici.
Pour accéder au facebook de Femen France, cliquez ici. Et pour voir la vidéo réalisée, c’est ici.

L.G.

A LIRE AUSSI
> Monde / Soutien à Amina
> France / Mariage homosexuel : de vives réactions suite aux propos de François Lebel